Documentation

Katas

KLe kata se pratique seul ou en groupe. Son étude a pour but le travail de la technique et du kime (puissance).

Les mouvements exécutés dans les katas seuls, peuvent ensuite être mis en applications avec un partenaire, exercices appelés bunkaï.

Le kata représente un combat imaginaire contre un adversaire étant codifié de manière rigoureuse. Il s’effectue sans surprise et permet notamment de travailler en toute sécurité des techniques qui seraient dangereuses en entraînement de combat, ou alors de travailler dans des conditions plus proches de la réalité du combat.

On se demande souvent quels sont les différences entre les styles de karaté pratiqué dans le monde. Voici donc une grille comparative des katas Shitoryu avec les autres styles. Cette grille est aussi complimenté par les vidéos de chacun des katas Shitoryu.

Voir Grille

Grades

GMême si, à l’origine, le karatéka n’utilisaient la ceinture que pour tenir le pantalon, il devint vite courant de différencier le pratiquant initié (et non « accompli ») du débutant en ceignant une ceinture noire (initié) ou blanche (débutant).

Par la suite, la ceinture marron apparut. Elle désignait l’élève sur le point d’obtenir la ceinture noire.

De nos jours, une classification large et variée existe et varie en fonction des styles et des écoles.

Au Québec, en karaté Shitoryu, les grades ont été défini de la façon suivante.

Voir grades

Associations

Lausanne, Suisse

APlusieurs associations existent en karaté. Toutefois, le Shitoryu, étant l’un des quatres styles de la World Karaté Federation, nos efforts seront tournés vers les associations qui nous régissent.

Sur notre site, nous expliqueront les règles de la compétition selon la Fédération mondiale de karaté (WKF), fédération reconnue par le mouvement olympique.

Nous comprenons que des compétitions d’autres styles suivent des règles différentes de ceux de la WKF, mais afin de ne pas se perdre dans toute l’information disponible sur le web, nous vous orienterons sur des sites que nous jugeons pertinents.

Voir liens